Marie-Diane Meissirel, auteur des romans Un héritage grec (éditions Daphnis et Chloé) et Un été à Patmos (éditions Fereniki)

Marie-Diane Meissirel

 

Marie-Diane Meissirel est née en 1978. Son père est français, sa mère, américaine. Elle est la quatrième d’une famille de sept filles. Son enfance et son adolescence parisiennes ont été rythmées par de nombreux voyages qui lui ont donné, très tôt, l’envie de parcourir le monde et de partager ses découvertes par écrit. Au cours de ses études à Sciences Po puis à HEC, elle a privilégié les expériences à l’étranger, choisissant des stages et échanges universitaires en Inde, au Vietnam et à Hong-Kong.

Marie-Diane a vécu à Zagreb de 2004 à 2009. Elle y a créé l’association d’aide à l’enfance, RTL Pomaže Djeci, pour la chaine de télévision locale, RTL Televizija. Ces années d’exploration des Balkans lui ont permis d’en apprécier la richesse et la diversité culturelles, d’en appréhender la complexité et de comprendre, au quotidien, l’impact du conflit yougoslave sur la région.  

En 2009, elle s’est installée avec sa famille à Athènes. Elle y a rédigé et publié son premier roman, Un été à Patmos (2012, Éditions Fereniki). La fiction lui est alors apparue comme le meilleur moyen de partager ses expériences de vie à l’étranger, à commencer par son vécu de la crise grecque. Son deuxième roman, Un héritage grec (2014, Éditions Daphnis et Chloé), dresse un tableau réaliste des années 2009-2012 en Grèce, par le biais d’une fiction familiale.

Marie-Diane Meissirel vit désormais à Hong-Kong où elle a écrit son dernier roman, Huit mois pour te perdre (2016, Éditions Daphnis et Chloé), dont l’action se déroule en Croatie. Elle partage sa passion des voyages sur son blog, Follow my yellow brick road.

  • Black Instagram Icon
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle